Bon à savoir

Avant de partir:

Liste de chose à prendre dans sa valise avant de partir :

  • Des lunettes de soleil
  • Une bonne crème solaire
  • Un chapeau
  • Un bon anti-moustique (car ou que vous soyez il y aura toujours un moustique !)
  • Des bouchons d’oreille (pour les longues nuits de fête)
  • De l Apaisyl pour les piqures, car quelque soit votre anti moustique il y aura toujours un moustique pour vous piquer. En fonction de l’endroit où vous allez le moustique (zancudo) est plus ou moins vicieux, bruyant, gros …

Le jour se lève vers 6h00 et la nuit tombe vers 18h00, toute l’année.

En fonction de la région ou vous allez renseignez-vous sur la température et dite vous que ce sera toujours la même (pas de saison marquée) .

Une fois sur place:

Pour dire bonjour on fait une bise qui s’accompagne souvent par une petite embrassade. Entre hommes on se sert la main, si c’est la famille ou des amis, cela s’accompagne par une petite embrassade. Quand on ne connaît pas la personne on lui sert la main peu importe le sexe de la personne. (Aux États-Unis, on sert la main quand on ne connaît pas la personne et on fait une embrassade à ses amis et à sa famille)

L’eau n’est pas potable.

La musique se partage avec le voisin, la rue, le quartier, le village…

Au restaurant : On n’attend pas les autres pour manger.

Pas vraiment d’arrêt de bus, les gens font signe pour monter et crie au chauffeur ou tape sur le bus pour descendre.

Le klaxon peut vouloir dire : bonjour, attention, avance, pousse toi, merci, tu montes ? …

Le chauffeur de buseta est souvent accompagné par un homme (très rarement une femme) qui aide les passagers à monter, vérifie le prix du voyage et rend la monnaie. Cet homme est parfois un enfant qui l’aide, souvent quelqu’un de la famille du chauffeur.

Il est courant de voir des enfants dans la rue en train de jouer ensemble, de travailler pour aider leurs parents (dans les familles les plus pauvres).

Généralement les horaires ne sont pas respectés. J´attend souvent 15 ou 30 minutes.

Il y a souvent des coupures de courant, parfois d’eau… mais cela ne dure jamais très longtemps.

Il est habituel d’entendre « amor » « nena » « mami » ou d’autre mots doux (si vous êtes une fille) lorsque les gens vous parlent, homme ou femme. C’est comme une ponctuation qui finit la phrase de la personne qui vous répond. Tout comme «  siempre a la orden » ou « a la orden » soit littéralement « à vos ordres » qui en fait équivaut plutôt à « de rien «  ou « à votre service ».

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s